III. 2. La Chine et le monde depuis 1949

  • I] L’ÉMERGENCE D’UN SECOND PÔLE COMMUNISTE AU DÉBUT DE LA GUERRE FROIDE

    A) Dans les années 1940, la Chine retrouve son indépendance et sa souveraineté sous l’autorité des communistes
    -Un État bouleversé par la Seconde Guerre mondiale
    -Les communistes prennent le pouvoir au cours d’une deuxième guerre civile (1949)
    -Une dictature (totalitaire ?) fondée sur une idéologie communiste originale

    B) La Chine devient donc un État communiste qui cherche sa place dans le Bloc Est
    -Elle apparaît rapidement comme le principal allié de l’URSS
    -La Chine devient aussi un acteur majeur du Bloc Est
    -Néanmoins, la Chine s’éloigne progressivement de l’URSS (1956-1963) : c’est la rupture sino-soviétique

    C) La Chine communiste cherche d’abord à s’affirmer régionalement (en Asie)
    -Une nouvelle puissance reconnue par ses voisins
    -La Chine veut acquérir de nouveaux territoires en Asie
    -Une politique de puissance régionale face à ses trois rivaux : le Japon, Taïwan et l’Inde

    II] LA CHINE, D’UN RELATIF ISOLEMENT À LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE (ANNÉES 1960 À 1978)

    A) La difficile construction de la puissance à l’échelle mondiale : la Chine, leader du Tiers-Monde
    -La conférence de Bandung (1955) : l’entrée de la Chine sur la scène internationale
    -Une diplomatie originale pour obtenir de nombreux alliés : aider et développer les relations avec les pays en développement
    -La « théorie des trois mondes » (Deng XIAOPING), une nouvelle conception des relations internationales

    B) La Chine communiste de moins en moins isolée : des relations « normalisées » avec l’Occident durant les années 1970
    -Le rapprochement avec les États-Unis dans le cadre de la diplomatie triangulaire de NIXON
    -Un État désormais reconnu à l’échelle internationale
    -L’Occident entre admiration et crainte de la Chine

    C) La Chine n’est pas une puissance dans les années 1960-1970 : elle reste un pays pauvre
    -La RPC ne peut pas encore peser face aux deux Grands dans la guerre froide
    -Un pays affaibli par sa politique totalitaire : la Révolution culturelle (1966)
    -Le modèle maoïste à bout de souffle ?

    III] LA PUISSANCE CHINOISE SE CONSTRUIT VÉRITABLEMENT À PARTIR DES ANNÉES 1980

    A) Le « réaliste » Deng XIAOPING et l’ouverture économique de la Chine au monde
    -Des réformes structurelles : la politique des Quatre Modernisations (1978)
    -Une remise en cause du maoïsme : le « socialisme de marché »
    -La Chine devient un pays-atelier : la création des ZES

    B) La Chine devient une puissance mondiale assez rapidement (en trente ans)
    -Une puissance surtout économique dont dépendent les pays du Nord et les pays du Sud
    -Sa présence s’est accrue sur les différents marchés mondiaux et dans la gouvernance économique
    -Elle cherche depuis les années 1990 à véhiculer une certaine image de puissance

    C) La construction de la puissance chinoise n’est pas achevée
    -La Chine reste en retrait dans de nombreux domaines à l’échelle mondiale
    -Elle a du mal à s’imposer à l’échelle régionale/continentale
    -La puissance incomplète chinoise est fréquemment critiquée

  • LEXIQUE

    Diplomatie triangulaire :

    Grand Bond en avant :

    Laogai :

    Révolution culturelle :

    Zone économique spéciale (ZES) :

    CHRONOLOGIE

    A venir…

     

    PERSONNAGES-CLÉ

    Zhou ENLAI (1898-1976) :

    Tchang KAI-CHEK (1887-1975) :

    Deng XIAOPING (1904-1997) :

    Mao ZEDONG (1893-1976) :

     

  • Aucun article trouvé.
  • L’objectif des autorités est de capter au bénéfice du pays les capitaux et le savoir-faire des nouveaux Huaqiao1 et Huayi2. Ne pouvant espérer de leur part des investissements aussi importants ...
    Lire la Suite
    "Assumant le leadership du Tiers-monde, il est probable que la Chine infléchira notablement les relations des divers pays ou groupes de pays, y compris leurs rapports au sein de l’Organisation ...
    Lire la Suite
  • AFFICHES

    Affiches de soutien aux révolutionnaires ruraux (1967)

    Affiche de soutien aux révolutionnaires ruraux, Pékin, 1967.

    Affiche chinoise en faveur de la contraception (1974)

    Affiche chinoise en faveur de la contraception, 1974.

    Affiche de propagande de la Révolution culturelle (1967)

    Sur cette affiche de propagande de 1967 soutenant la Révolution culturelle figurent Mao ainsi que son fidèle bras-droit et vice-Premier ministre Lin BAO (qui sera plus tard accusé de comploter).

    ŒUVRES

    PHOTOGRAPHIES

    Affiches de soutien aux révolutionnaires ruraux (1967)

    Affiche de soutien aux révolutionnaires ruraux, Pékin, 1967.

    SCHÉMAS & INFOGRAPHIES


  • L’annexion du Tibet par la RPC

    Atlas des mondes asiatiques (L’Histoire n°402), août 2014, p. 71.

    La victoire de Mao 1946-49

    Atlas des mondes asiatiques (L’Histoire n°402), août 2014, p. 71.

    La Longue Marche

    « 1912-2012 : La Chine, d’un empire à l’autre », Les collections de L’Histoire, n°57, octobre-décembre 2012, p. 34.

    La Chine sous domination au XIXe siècle

    Atlas des mondes asiatiques (L’Histoire n°402), août 2014, p. 65.

    Les inégalités spatiales en Chine (2014)

    Atlas des mondes asiatiques (L’Histoire n°402), août 2014, p. 91.

  • ARCHIVES

    Aucun article trouvé.

    DOCUMENTAIRES

    Aucun article trouvé.

    EXTRAITS DE FILM

    Aucun article trouvé.

    PRODUCTION WEB

    Aucun article trouvé.

    REPORTAGES TV

    Aucun article trouvé.

  • CINEMA

    • Chung Kuo, La Chine (1972). Documentaire de Michelangelo ANTONIONI.
      Invité par Mao ZEDONG et Zhou ENLAI, le cinéaste italien M. ANTONIONI filme la Chine pendant deux mois en plusieurs points (dont Pékin et Shanghai). Son film déplaira aux hauts-fonctionnaires chinois qui l’interdiront en République populaire de Chine jusque 2004.
    • La Cité des douleurs (1989). Drame de Hou HSIAO-HSIEN avec Tony LEUNG, Li TIEN-LU, Hsin SHU-FEN.
      Une reconstitution scrupuleuse de la « terreur blanche », période sombre de l’histoire taïwanaise durant laquelle la population de l’île est soumise à une âpre et violente reprise en main par les forces du Guomindang nationaliste après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Lion d’or à la Mostra de Venise en 1989
    • Balzac et la petite tailleuse chinoise (2002). Drame de Dai SIJIE avec Zhou XUN, Kun CHEN, Liu YE.
      En pleine Révolution culturelle, deux adolescents de familles considérées comme intellectuelles sont envoyés dans un camp de rééducation dans les montagnes de la province du Sichuan. Ils rencontrent une jeune couturière dans un village voisin ; c’est le début d’une histoire d’amour.
    • Fengming, chronique d’une femme chinoise (2007). Documentaire de Wang BING.
      La vie de Fengming HE et, à travers elle, l’histoire des débuts de la République populaire de Chine (RPC), notamment les purges à l’encontre des opposants ordonnées par Mao et la vie dans les camps de « rééducation ».
    • 24 City (2008). Drame de Jia ZHANGKE avec Zhao TAO, Joan CHEN, Lü LIPING.
      Dans une ville du centre de la Chine (Chengdu), la chronique (mêlant documents et fiction) de huit habitants d’une cité ouvrière en passe d’être détruite pour laisser place à un complexe d’appartements de luxe. Le film offre une photographie de la Chine des années 2000, entre conflits de générations et opposition des nouveaux riches aux nostalgiques de Mao.
    • Le Fossé (2012). Drame de Wang BING avec Li XIANGNIAN, Lu YE, Lian RENJUN.
      Un récit âpre et réaliste de la vie des déportés du camp de rééducation de Jiabiangou, en bordure du désert de Gobi, dans les années Mao.
    • The Grandmaster (2013). Drame de Wong KAR-WAI avec Tony LEUNG, Zhang ZIYI, Qingxiang WANG.
      Un récit stylisé de la vie de Ip Man, maître en arts martiaux (et futur mentor de Bruce LEE) dans le Hong Kong troublé des années 1930 et 1940.
    • Ten Years (2015). Film d’anticipation de Ng KA-LEUNG, Jevons AU, Chow KWUN-WAI, Fei-Pang WONG, Kwok ZUNE avec Peter CHAN, Wong CHING, Lau HO-CHI.
      Cinq court-métrages qui offrent une vision pessimiste du Hong-Kong de 2025 (assassinats politiques, répression du pouvoir chinois, retour des gardes rouges…).
    • Wolf Warrior 2 (2017). Film d’action de Wu JING avec Wu JING, Celina JADE, Frank GRILLO.
      Le pendant chinois du Rambo américain dans lequel un ex-agent des forces spéciales chinoises, sur-entraîné et sur-équipé, vient en aide à des citoyens africains persécutés par des mercenaires occidentaux.

    TÉLÉVISION

    • Mao, une histoire chinoise (2003). Documentaire en quatre parties (diffusées sur Arte) de de Philip SHORT et Adrian MABEN.
      Reposant sur une biographie de Mao ZEDONG par Philip SHORT (journaliste de la BBC), ce documentaire en quatre heures retrace la vie du « Grand Timonier » au moyen d’images inédites (provenant des archives nationales chinoises) et d’interviews de proches du dirigeant chinois (comme son photographe ou sa petite-fille).

    MUSIQUE

    A venir

    LITTÉRATURE

    A venir

    BANDE DESSINÉE

    A venir

    PEINTURES ET SCULPTURES

    A venir

    ARCHITECTURE

    A venir

  • ECRIRE L’HISTOIRE DE LA CHINE (ÉVOLUTION HISTORIOGRAPHIQUE)

    A venir.

     

    DOC. PHOTO ET TDC

    • « Le défi chinois » (Thierry SANJUAN), Documentation photographique, n°8064, juillet-août 2008 [lien Doc. Photo] [notice SUDOC].
    • « La Chine : 2000 ans d’histoire », Textes et documents pour la classe (TCS-CNDP), n°1021, 1er octobre 2011 [lien TDC] [notice SUDOC].
    • « La Chine, des guerres de l’opium à nos jours » (Xavier PAULES), Documentation photographique, n°8093, mai-juin 2015 [lien Doc. Photo] [notice SUDOC].
    • « La Chine, puissance mondiale » (Sébastien COLIN), Documentation photographique, n°8108, novembre-décembre 2015 [lien Doc. Photo] [notice SUDOC].

    OUTILS DE TRAVAIL

    • Elisabeth ALLES, Jean-Pierre CABESTAN, Yves CITOLEUX, Thierry SANJUAN, Dictionnaire de la Chine contemporaine, Paris : Armand Colin, 2006, 303 p [notice SUDOC].
    • Thierry SANJUAN, Atlas de la Chine, Paris : Autrement, 2007, 64 p (plusieurs rééditions augmentées) [notice SUDOC].

    OUVRAGES GÉNÉRAUX

    • Marie-Claire BERGERE, La République populaire de Chine de 1949 à nos jours, Paris : Armand Colin, 1987, 282 p (plusieurs rééditions augmentées) [notice SUDOC].
    • Claude CHANCEL, Eric-Charles PIELBERG, Le monde chinois, Paris : PUF, 1998, 295 p (2e édition mise à jour en 2008) [notice SUDOC].
    • François GODEMENT, Que veut la Chine ? : de Mao au capitalisme, Paris : Odile Jacob, 2012, 283 p [notice SUDOC].
    • Rémi KAUFFER, Le siècle des quatre empereurs : Sun Yat-sen, Chiang Kai-Shek, Mao Zedong, Deng Xiaoping, Paris : Perrin, 2014, 478 p [notice SUDOC].
    • Andrew G. WALDER, China under Mao : a revolution derailed, Cambridge : Harvard University Press, 2015, 413 p [notice SUDOC].

    OUVRAGES SPÉCIALISÉS

    • Jacques GUILLERMAZ, Histoire du Parti communiste chinois, Paris : Payot, 1968-72, 450 et 549 p (plusieurs rééditions) [notice SUDOC].
    • John King FAIRBANK, La grande révolution chinoise, 1800-1989, Paris : Flammarion, collection « Champs histoire », 1986, 548 p [notice SUDOC].
    • Jean-Yves BAJON, Les années Mao : une histoire de la Chine en affiches (1949-1979), Paris : Éditions du Pacifique, 2001, 128 p [notice SUDOC].
    • Marie-Claire BERGERE, Capitalismes et capitalistes en Chine : XIXe-XXe siècle, Paris : Perrin, 2007, 460 p [notice SUDOC].
    • Roderick MACFARQUHAR, Michael SCHOENHALS, La dernière révolution de Mao : histoire de la Révolution culturelle, 1966-1976, Paris : Gallimard, 2009, 808 p (traduction d’un ouvrage publié en 2006)[notice SUDOC].

    BIOGRAPHIES

    • Michael LYNCH, Mao, Londres/New York : Routledge, 2004, 265 p [notice SUDOC].