III. 1. Les États-Unis et le monde depuis les « 14 points » du Président Wilson

  • I] 1918-1941 : LES ÉTATS-UNIS SONT DÉJÀ UNE PUISSANCE QUI HÉSITE A S’INVESTIR DANS LES AFFAIRES DU MONDE

    A) La première guerre mondiale : une entorse à la tradition isolationniste des États-Unis
    -Un isolationnisme relatif

    -L’entrée en guerre en 1917 : une guerre pour la paix
    -Les 14 points de WILSON : les États-Unis souhaitent organiser la sécurité mondiale (1918)

    B) A partir de 1919, un retour théorique à l’isolationnisme
    -Le Sénat américain refuse de signer le traité de Versailles (mars 1920)

    -Les États-Unis sortent de la guerre grandis et plus puissants
    -Un rayonnement mondial : les débuts du « modèle américain »

    C) Une puissance en reconstruction et en repli (1929-1941)
    -Une lutte individualiste contre la Grande dépression

    -Les lois de neutralité face à la guerre imminente (1935-1939)
    -Un engagement progressif dans la Seconde Guerre mondiale

    II] 1941-1990 : UNE PUISSANCE CLAIREMENT AFFIRMÉE AUX AMBITIONS MONDIALES

    A) Le grand vainqueur de la Seconde Guerre mondiale à tous les niveaux
    -Une puissance indispensable à la victoire des Alliés

    -Une puissance totale engagée dans la guerre
    -Les États-Unis, architectes d’un monde nouveau

    B) Durant la guerre froide, les États-Unis deviennent la puissance dominante du monde libre
    -L’URSS, rival pour la domination du monde

    -Le leader incontestable du Bloc ouest
    -Une puissance qui intervient dans l’ensemble du monde

    C) Le hard et le soft power américains se développent intensément depuis la Seconde Guerre mondiale
    -Une puissance économique confrontée aux perturbations du second XXe siècle

    -Un pays engagé dans une compétition technologique
    -Une puissance à l’influence culturelle à son apogée

    III] DOMINATION ET REJET : LES ÉTATS-UNIS D’UN MONDE UNIPOLAIRE A UN MONDE MULTIPOLAIRE DEPUIS 1990

    A) Dans les années 1990, les États-Unis sont les « gendarmes du monde » : hyperpuissance et multilatéralisme
    -Les États-Unis ont gagné la guerre froide

    -Les États-Unis à la tête d’un nouvel ordre mondial (George BUSH)
    -CLINTON et les limites du multilatéralisme

    B) La tentation de l’unilatéralisme dans les années 2000 face aux nouvelles menaces
    -Une nation touchée sur son sol : les attentats du 11 septembre 2001

    -La doctrine Georges W. BUSH : les États-Unis contre « l’Axe du Mal »
    -La guerre en Irak (2003) et le développement de l’anti-américanisme

    C) Depuis 2008, un retour au multilatéralisme dans un monde multipolaire ?
    -Une puissance touchée par la crise et dépassée par la Chine

    -Sur le plan international, OBAMA amorce un relatif désengagement et un certain retour à l’isolationnisme
    -L’élection de D. TRUMP (2016) et les contradictions de la puissance américaine

  • LEXIQUE

    Doctrine Monroe :

    Doctrine énoncée en 1823 par le président James MONROE selon laquelle les Etats-Unis n’interfèrent pas dans les affaires européennes, mais s’opposent en retour à toute intervention européenne sur le continent américain. Ce dernier principe a tendance à inspirer la diplomatie américaine encore aujourd’hui.

    CHRONOLOGIE

    1er-22 juillet 1944 : :

    Conférence de Bretton Woods mettant en place un nouvel ordre économique (44 pays signataires) : le dollar devient l’étalon monétaire international.

     

    PERSONNAGES-CLÉ

    James MONROE (1758-1831)

    Cinquième président des Etats-Unis (il effectuera deux mandats, de 1817 à 1825), James MONROE naît dans une famille de riches fermiers mais s’oriente vers le droit. Partisan de Thomas JEFFERSON, il deviendra sénateur puis ambassadeur de France – il sera d’ailleurs, après, l’un des négociateurs de l’achat de la Louisiane. Son mandat est surtout connu pour la « doctrine Monroe » qu’il énonce au Congrès en 1823. Alors que les deux Floride ont été cédées par l’Espagne en 1821 (traité d’Adams-Onis) et que l’influence espagnole en Amérique se réduit la même année avec l’indépendance du Mexique, MONROE cherche à empêcher toute ingérence européenne sur le continent. En outre, la doctrine lui permet de s’attirer la sympathie des nouvelles nations sud-américaines libérées des colonisateurs européens.

  • Aucun article trouvé.
  • "En tant que [représentants] des deux plus grandes économies de la planète, grands consommateurs d’énergie et émetteurs de gaz à ...
    Lire la suite
  • AFFICHES

    Aucun article trouvé.

    ARCHIVES ET DOCUMENTS HISTORIQUES

    Aucun article trouvé.

    ŒUVRES

    Aucun article trouvé.

    PHOTOGRAPHIES

    Aucun article trouvé.

    PRESSE

    Aucun article trouvé.

    SCHEMAS & INFOGRAPHIES


  • Aucun article trouvé.
  • ARCHIVES

    Aucun article trouvé.

    DISCOURS

    DOCUMENTAIRES

    EXTRAITS DE FILM

    Aucun article trouvé.

    INTERVIEWS

    Aucun article trouvé.

    PRODUCTION WEB

    REPORTAGES TV


  • A venir…
  • A venir…