États-Unis et Chine : un accord de principe pour le climat (2014)

« En tant que [représentants] des deux plus grandes économies de la planète, grands consommateurs d’énergie et émetteurs de gaz à effet de serre, nous avons une responsabilité particulière dans la lutte mondiale contre le changement climatique. Voilà pourquoi, aujourd’hui, je suis fier de pouvoir vous annoncer un accord historique. Je félicite le président XI [Jinping] et le gouvernement chinois de l’engagement qu’ils prennent de ralentir les émissions de carbone de la Chine, de les limiter puis d’en inverser la courbe.
Aujourd’hui, je peux également annoncer que les États-Unis se sont fixés un nouvel objectif de réduction de leurs émissions nettes de gaz à effet de serre : d’ici l’année 2025, elles devront être inférieures de 26 à 28 % par rapport au niveau atteint en 2005. Cet objectif est ambitieux, mais il est réalisable. […]
Ce moment marque une étape importante dans les relations sino-américaines ; il montre que, face à un défi mondial de première importance, il nous est possible de travailler ensemble. En outre, en faisant cette annonce aujourd’hui, ensemble, nous espérons encourager toutes les grandes économies à être ambitieuses – tous les pays, développés et en développement – et à transcender les vieux clivages, afin que nous puissions conclure un accord climatique mondial constructif l’année prochaine1. »

 

1 – Allusion à la conférence des Nations unies sur les changements climatiques organisée à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Allocution prononcée par le président américain Barack OBAMA et le président chinois XI Jinping lors d’une conférence de presse conjointe, Palais de l’Assemblée du peuple, Pékin, 12 novembre 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *